Besoin d’une formation pour futur propriétaire chien

Trop souvent on a un coup de coeur et on achète un chien sans vraiment savoir dans quoi on s’embarque en terme d’implication en temps et en argent, er sans connaitre grand-chose aux chiens. Inévitablement, des problèmes surviennent, la suite est bien connue:

On va chercher du support APRÈS que les problèmes sont bien installés, problèmes qui bien souvent demanderont des efforts très importants pour pouvoir y remédier. Malheureusement peu de gens auront la patience nécessaire, se décourageront et finalement se départiront de leur chien. Ces chiens « mal parti » finirons en grande partie à l’euthanasie. Les statistiques ne trompent pas à cet effet. Au Québec, un demi-million d’animaux de compagnie seraient délaissés et euthanasiés annuellement.

Bien souvent les chiens se retrouvent dans cette situation parce que:

On ne chosit pas le bon chien pour son style de vie
Un mauvais choix de chien peut causer de grands problèmes même si on est outillés et compétents. La qualité de la gestion et de la génétique sont directement liées à la personnalité des chiens. Le choix du chiot, de ses parents et grands-parents, de l’éleveur ne sont pas à prendre à la légère. Beaucoup de gens sont bien mal informé sur le niveau d’énergie du chien choisi et regrette amèrement leur choix et c’est le chien qui en payera le prix d’un « coup de coeur ».

On ne connaît pas ou on sous-estime les besoins d’activité du chien
Des besoins d’activités non comblé chez le chien crée du stress et mène à l’ensemble des problèmes de comportements, voir à plusieurs problèmes de santé. Une bonne compréhension des besoins du chien et des différentes façons de les comblés sans passer sa vie à divertir son chien sont primordiales à une saine cohabitation homme-chien.

On ne sait pas socialiser le chien aux humains aux autres animaux et à leur milieu de vie
Une mauvaise socialisation créer un chien peureux, inquiet, et donc potentiellement dangereux pour vous, pour lui et les autres. De plus, la fenêtre de socialisation n’est que de 16 semaines. 8 semaines dans les faits si on considère qu’habituellement les chiots sont acquis à l’âge de 8 semaines. Après quoi, la personnalité et les compétences sociales sont ancrées et très difficilement modifiables. Le manque de socialisation ou une socialisation non adéquate sont derrière beaucoup de problème d’agressivité, de réactivité et gérer ça est ardu, même pour des éducateurs canins formés et compétents.

On ne sait pas comment éduquer de façon efficace
Une mauvaise éducation signifie l’acquisition de mauvaises habitudes, bien souvent involontaire, qui sera très difficile à changer. Les habitudes bonnes aux mauvaises sont difficiles à changer, chez l’humain comme chez le chien, d’où l’importance de voir aux développements des bonnes habitudes dès le début. L’arrivée de chiots ou d’un chien, ça se prépare en terme de disponibilité, d’outils et de techniques. Intégrer un chien dans un milieu de vie conçu par et pour des humains n’est pas une mince affaire.

On comprend mal le décalage entre nos besoins d’humain et les besoins des chiens
Une mauvaise compréhension de ce que c’est un chien, ce qui motive ces actions, sont la source d’une incompréhension réciproque qui polluent la relation avec notre chien, nous fais perdre patience. Et perdre patience contribue à briser le lien de confiance et de sécurité du chien nécessaire au développement d’une relation saine de collaboration. Quand on comprend notre chien, on a plus de compassion, de patience et ainsi plus disposé à la recherche de solution.

On sous estime le temps et l’argent qu’implique un chien
Avoir un chien ça change une vie et ça apporte des contrainte importante. Ça aura un impact sur TOUS les aspects votre vie: loisirs, vacances, activités, familles, amis, etc… Et surtout, c’est un important poste budgétaire. Le magasine Protégez-Vous estime que ça pourrais coutez jusqu’a 212$/mois. Multipliez ce chiffre par 12 et par le nombre d’année d’espérance de vie de votre chien et vous avez une belle mise de fond pour une maison.

Nous sommes d’avis que la vente et l’acquisition d’un chien ou d’animaux devraient être assujetties à un permis pour mettre fin à la production intensive de chiens et surtout réduire significativement le nombre d’euthanasies inutile, un problème de société bien réel. Un permis qui nécessiterait une formation pour obtenir les informations et les compétences pertinentes AVANT d’acheter ou d’adopter un chien tel que l’on trouve en Suisse par exemple.

Pour aider les gens ET les chiens, nous avons créer une formation unique à suivre AVANT même de choisir quel type de chien on accueillera! Parce qu’il est toujours plus facile de prévenir que guérir.

[googleadb603eddad10e5d.html]