Bottes pour chien de sports canins attelés

Dans cet article sur les bottes pour chien de sports canins attelés, on s’intéresse particulièrement à un aspect de prévention de blessures aux coussinets, fissures et crevasses.

Les pattes sont au coeur des sports canins attelés. En course, sur une distance de 1 km, les pattes de votre chien toucheront le sol entre 625 et 2500 fois*. Qui dit sports canins attelés, dits traction et traction pour les pattes signifie friction sur de grandes variétés de sol plus ou moins abrasif et de température extrême.

Le pied est un parti complexe du corps du chien, constitué 32 os, 85 et + de ligaments, 26 muscles/tendons et 48 articulations. Chaque parti affecté par une blessure à un impact sur le reste de ce membre et le reste du corps, puisque sa démarche va changer. Il va sans dire, qu’une blessure aux pattes = pas de sport.

Bottes pour chien de sports canins attelés

Example de coupure

Bottes pour chien de sports canins attelés

Example de brûlure par friction

 

De plus, une blessure aux pattes suffit à compromettre une saison et nécessité bien souvent une quasi-immobilisation du chien pour de longues journées. Nos chiens nous donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes, offrons-leur les meilleurs soins possible!

De bonne raison pour vouloir prévenir plutôt que de guérir.

Les bottes pour chien de sports canins attelés sont certainement le moyen le plus simple pour protéger le pied de l’abrasion et lacération des coussinets, des cassures et déchaussages de griffes, des fissures interdigitales et prévenir la formation de boule de glace douloureuse sous les pattes.

Les bottes sont un petit rectangle de tissu muni d’un velcro que l’on serre à la cheville du chien. Plusieurs matériaux sont utilisés, chacun a ses avantages et ses inconvénients et ont des durées de vie variables. Les modèles courants sont plus au moins des modèles jetables à coût réduit. Il existe des bottes beaucoup plus durables et plus dispendieuses. En général celle-ci sont plus convenable pour de la marche et protéger du sel et autres abrasifs en hiver et au chien à poils très longs et/ou frisés. Ces bottes sont plus chaudes, plus lourdes, donc moins pratiques pour une pratique active de sports canins attelés.

Quelles bottes choisir?

L’intensité de votre pratique vous guidera dans votre choix.

Bien qu’il n’existe pas de bottes « parfaites », je tends à privilégier les bottes faites avec un matériau très résistant, qui respire et sèche rapidement.

Il y’a des tissus pour différent contexte et saisons. Plus les sols sont durs et abrasifs, plus on voudra un tissu résistant. Certains offrent plus d’adhérence, ce qui est pratique pour ceux qui ont beaucoup de surface glacée, glissante.

Combien ça coûte?

C’est très variable de 1,65$ à plus de 10$ l’unité. Le nombre de chiens, la fréquence de vos sorties, la qualité du tissu ont un impact direct sur la facture. Au début il faut s’attendre à en perdre un peu plus que normal, le temps de s’habituer à mettre correctement les bottes au chien. Plusieurs fabricants offrent des prix pour des achats de volume. Au besoin, regroupez-vous avec des amis.

Quelle grandeur de bottes?

La plupart des fabricants proposent des grandeurs différentes: petit, médium, large. Ces dimensions sont standards et devraient répondre à l’ensemble des besoins. Tous les chiens n’ont pas la même grandeur de pied, de même que bien souvent les pattes arrière sont plus larges que les pattes avant.

À mon sens, ça vaut la peine quand on peut se le permettre de faire faire des bottes sur mesure. Des bottes mal ajustées sont inefficaces et peuvent causer des blessures. Quand elles sont trop petites, elle comprime les os et empêche le pied d’avoir une bonne assise et risque de causer des blessures. Les bottes trop grandes se perdent beaucoup plus facilement et risquent de faire trébucher le chien.

Pour savoir quelle grandeur votre chien à besoin, mesurez la largeur de la patte bien au sol et comme la patte du chien en courant va s’aplatir en recevant le poids du chien, ajouter 2 centimètres à votre mesure.

Les bonnes pratiques

  • Inspecter avant et après les sorties.
  • Ne pas utilise de bottes percées ou déchirées.
  • C’est une bonne idée de toujours en avoir en extra et changer au besoin en cours d’exercice.
  • À noter qu’il faut tout de même toujours inspecter les pattes, que l’on mette des bottes ou pas.
  • Ne pas utiliser de bottes usées ou percées.
  • Mettre de la crème avant la bottes (article à venir à ce sujet).

Inspection des pattes/coussinets/interdigitaux

Presser chaque coussinets pour déceler des coupures net qui peuvent passer inaperçu et causer de l’infection
Bien regarder entre les coussinets, à la recherche de fissures ou crevasses interdigitaux, il faut bien repousser le poil pour bien voir.

Bottes pour chien de sports canins attelés

Bien repousser le poil pour bien voir la peau et d’éventuelles blessures.

En cas de blessures, les même règles s’applique pour les autres blessures: nettoyage et désinfection mais en plus, quand c’est le coussinet qui est atteint, il faut éviter que le chien pose le pied au sol… (surveiller notre prochain article sur la trousse de premier soin).

On entends à l’occasion des personne parler de raser les poils entre les coussinets et autour du pied. Je préfère raccourcir et laisser le poil qui a une fonction de protection.

Certains avancent l’idée que les bottes nuisent à l’évacuation de la chaleur corporelle du chien. C’est une possibilité plausible qui n’est pas clairement établie. Selon moi, vaut mieux ajuster l’effort, la durée, le parcours et protéger les pattes que de risquer une blessure qui gâchera tout.

Quand doit-ton en mettre bottes?

Printemps, été, automne: quand le chien court sur des surfaces non naturelles et/ou abrasives telles que les bitumes, asphaltes, bétons, chemins de gravier.

Hiver: quand le chien court lors de température glaciale en hiver et que la neige devient très courante et abrasive ou que la neige est collante et forme des cailloux de glaces douloureux.

Quand doit-on ne pas mettre de bottes?

Quand le chien court sur des surfaces glacées, la botte nuira à l’adhérence
Quand il y a beaucoup de flaque d’eau ruisseau et autre milieu très humide

Mise en garde

Pour les chiens qui ont des ergots, assurez vous que l’ergot n’entre pas dans la botte et soit bien dégager. Au besoin, faites faire des bottes sur mesures au besoin de sorte que la botte ne cause pas de compression de l’ergot sur l’os ce qui risquerait de blesser le chien.

Comment mettre les bottes

  1. je me place à califourchon au dessus du chien en lui faisant dos
  2. je commence par l’arrière
  3. je soulève la patte en respectant l’articulation naturel
  4. je bloque avec ma jambe le genou
  5. je nettoie la patte
  6. je comprime légèrement les coussinets pour facilité l’introduction de la patte
  7. je m’assure que la patte est bien au fond
  8. j’étire sans forcer le bande de velcro
  9. avec mon pouce, je teins le replis pour empêcher la formation d’un poche et pour m’assurer que c’es
  10. étanche
  11. je tourne le velcro autour de la cheville avec la même tension et juste à la fin je tire légèrement plus for pour finit l’attache
  12. je répète à l’autre patte
  13. je me recul vers l’avant et je reprend le tout pour les deux pattes avant

Liste très sommaire de fabricant qui font livraison, au Québec comme aux É.-U. pour voir les différences.

Au Québec,

Nahak Sport
Produit québécois de qualité.

Mush Itech
Un pionnier dans la fabrication de matériel de sports canins attelés au Québec

Dans le Maine É.-U.

Mountain Ridge LLC.
Bel éventail pour des besoins spécifiques, excellent service, disponible au téléphone.

Il y en a plusieurs autres ici ailleurs au Canada, au É.-U. et en Europe. Ça vaut l’effort de jeter un oeil, il y des fois des différence de prix importantes pour toute sortes de raison ou même des innovations, même si le dollars CAN est désavantagé, parfois, il y a des surprises! Bien sur à prix et qualité égale, vive l’achat local!

En terminant, LA bonne pratique de sports canins attelés est de visé à ce que notre chien soit toujours dans une zone ou il a eu une sa dose d’activité, à pu exprimer son plein potentiel tout en s’assurant que son intégrité physique ne soit en rien compromise mais bien protéger. Ne perdons pas de vue que bien que des chiens ont des aptitudes physiologique qui prédispose aux sports canins attelés, il n’y a rien de naturel pour un chien de courir en traction en ligne droite dans un effort soutenue et continu. Courir dans un contexte de traction à un impact direct sur le chien. Si il le fait c’est par conditionnement, à nous d’être vigilant et amusons nous!

Happy trail!

* Jerome A. Vanek MS, DVN
International Sled Dog Veterinary Medical Association

Pour en apprendre plus, participez à un de nos 3 ateliers d’initiation aux sports canins attelés de septembre.